L’art de nourrir le corps et l’esprit

Emeric Héas, participant au concours « Poésie en liberté » en 2017, s’est vu publié dans un recueil de poèmes, et ce, malgré la contrainte de son métier.

Chaque année depuis 1998 ; lycéens, étudiants et apprentis de 15 à 25 ans ont l’occasion de participer au concours « Poésie en liberté ». Le principe est simple : les participants ont carte blanche pour réaliser des poèmes, en français, de forme et de sujet libre.

Ceux-ci sont ensuite soumis à un jury qui les départagera. Cela permettra aux cent meilleurs d’être édités dans un recueil par les Editions Bruno Doucey.

                                                                                     

Tous les chemins mènent à la poésie

            Le concours « Poésie en liberté », inauguré pour la première fois il y 20 ans, regroupe chaque année des jeunes de tout horizon. L’art de la poésie française les rassemble donc face à un jury et un comité de lecture qui prendra soin de faire ressortir le meilleur de ce qui est proposé. Une chance inestimable qui permet à « l’élite » d’être publiée grâce à un partenariat que partage le concours avec les éditions Bruno Doucey.

C’est dans cette aventure qu’Emeric Héas s’est donc lancé, en deuxième année de CAP cuisine. Il avait alors un emploi du temps déjà partagé entre son métier de cuisinier et sa formation au CFA.

            C’est d’ailleurs grâce à celle-ci et au soutien de Mme Thibaut qu’il a pu apporter sa touche personnelle à ce concours au travers d’un poème aussi intéressant qu’étonnant !

            Finalement, le parcours d’Emeric Héas confirme qu’une activité telle que la poésie est accessible à tous. Son choix de devenir cuisinier et de suivre une formation en alternance peut paraître surprenant puisque souvent perçue comme peu intellectuelle… Pour autant, rien ne l’a empêché de participer au concours « Poésie en Liberté », et avec brio de surcroit.

Dylan, Coralie, Ludivine, Elise.

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *